Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Boîte À Broderie De Nalex

  • : La boîte à broderie de Nalex
  • La boîte à broderie de Nalex
  • : Partage de ma passion pour le point-de-croix, trucs et astuces, idées de bricolage, premiers pas avec une machine à coudre,...
  • Contact

Profil

  • Nalex

Ouvrage en cours

SAL Calendrier Frimousse    

8%

 

Stitcher's Alphabet

23%

Recherche

DSCN4650

 

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 08:00

Un petit article programmé aujourd'hui pour présenter la lettre suivante de notre alphabet!

 

C'est déjà au tour du S pour "Sampler"

 

SAL-Alphabet-2015.jpg

 

"Au XVème siècle, les brodeuses anglaises avaient coutume de répertorier les points et les motifs sur des morceaux d’étoffe ; elles se référaient ensuite à ces samplers (du français « exemplaires ») et se les échangeaient parfois. Peu à peu, s’établit un code d’ordonnancement des différents échantillons et, au XVIIème siècle, ces recueils se transformèrent en exercices techniques de broderie à l’usage des jeunes filles. A partir du siècle suivant, le caractère ornemental de ces travaux d’aiguille s’épanouit considérablement, au point d’éveiller, au XIXème siècle, l’intérêt de collectionneurs. Aux alphabets et figures conventionnelles se mêlèrent personnages, paysages, puis sentences et versets tirés des textes sacrés.

 

La vague des samplers s’est développée dans les différents pays d’Europe sous des formes variées. Dès le XVIème siècle, les longs samplers brodés des Italiennes présentèrent une grande richesse iconographique qui ne fut pas sans influencer les travaux d’autres pays. En Allemagne, on travailla à partir du XVIIIème siècle des pièces de petites dimensions en les couvrant d’alphabets et de fleurs stylisées, puis on orna de longues bandes verticales de nombreux motifs au point de croix. Les brodeuses françaises adoptèrent des formats plus carrés tout en privilégiant aussi le point de croix.

Les Européennes qui émigrèrent vers l’Amérique du Nord au XVIIème siècle emportèrent dans leurs bagages des broderies, abécédaires et autres marquoirs, dont elles ne tardèrent pas à enseigner les subtilités à leurs filles. Aux points déjà connus vinrent s’ajouter des procédées nés d’un souci d’économie - comme pour le passé Nouvelle-Angleterre - ou d’un apport des communautés indiennes. Le naturalisme pictural domina au cours du XIXème siècle, où les samplers se garnirent de fleurs et d’animaux, mais l’originalité du décor comme la virtuosité technique ne parvinrent pas à égaler celles de la période antérieure.

 

Cet art naïf connaît depuis quelques décennies un regain de popularité, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, engendrant un intérêt croissant pour les pièces anciennes, mais aussi une vogue pour les travaux d’aiguille décoratifs copiés sur les modèles d’autrefois." (trouvé ici)

 

 

Véro nous ratrappe rapidement:

vero-4.jpg

 

Et Penelope en est à la lettre J:

 

http://2.bp.blogspot.com/-jzu5JQHVXG8/Udq6ZY-H08I/AAAAAAAAEag/GYmAzd8rHgY/s1600/DSCN1165.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

penelope 03/08/2013 13:12


Je profite des vacances pour tenter de rattrapper. Je publie le L aujourd'hui.


http://de-fhil-en-aiguilles.blogspot.fr/2013/08/l-pour-lace.html


 


Bizz et encore merci !

Nalex 06/08/2013 15:41



Super, merci pour la photo 


Bisous



Liesbeth 02/08/2013 23:08


Je te rattrapperai bientôt, le R est en route !

Nalex 06/08/2013 15:42



Super 


Bisous



Aline 02/08/2013 16:26


Oh que j'aime!! Et merci pour les explications!! Bisoussssssssssssssss

Christelle 01/08/2013 15:35


coucou,


passe une belle journée


jolie lettre, sympa ces infos bravo aux filles bisous